Responsive image
 

Rénovation de la charpente du 14 mai au 5 juillet 2018



14-21 mai, photos 1 à 3

L'entreprise Le Ber de Sizun a débuté les travaux de mise en sécurité de la chapelle. Voici une série de photos vous montrant le personnel, les protections de la chaire et des autels ainsi que l'installation des échafaudages. Nous "récupérerons" la chapelle fin juin. Nous aurons ainsi deux mois pour la mettre en beauté pour les Fêtes européennes des 15 et 16 septembre.

1er juin, photos 4 et 5

Le chantier de la première tranche avance sans difficulté particulière. L'installation de l'échafaudage est terminée et le relevé des cotes pour l'étaiement aussi. Ce relevé va permettre au bureau d'études de l'entreprise Le Ber de faire les plans des jambes de forces d'étaiement. Ces plans seront validés par un autre bureau d'études, chargé des calculs de résistance. La fabrication des ferrures sera effectuée à l'issue de la validation.

Les ouvriers ont fini la purge des enduits c'est-à-dire l'enlèvement de l'enduit qui ne collait plus aux murs. Les trous dans le lambris ont été bouchés comme vous pouvez le voir sur la photo n°4.

29 juin, photos 6 à 8

Les 4 jambes de force sont en place et les câbles installés mais non mis en tension. Nous pouvons dire que la charpente de la chapelle est mise en sécurité depuis ce 29 juin 2018.

Les deux photos montrent les 4 jambes : une vue est prise en direction du chœur et l'autre vers l'entrée, on peut voir le Christ en Croix et la tribune au-dessus de la porte d'entrée pour bien se repérer.

Nous allons maintenant attendre le feu vert de M. Alexandre, architecte des bâtiments de France, pour pouvoir ré-ouvrir la chapelle mais, un bon nettoyage sera nécessaire avant toute chose.

5 juillet, photo 9

Le chantier de mise en sécurité de la chapelle du Saint-Esprit a débuté le 14 mai 2018. En ce jeudi 5 juillet, les 4 jambes de force sont installées. L'échafaudage est enlevé, les compagnons nettoient le chantier. Demain vendredi 6 juillet, le camion viendra prendre leur matériel.

Erwann, le chef d'équipe, m'a dit sa satisfaction d'avoir eu ce travail à exécuter : ce n'est pas tous les jours qu'il côtoie ses collèges du 18ème siècle. Au nom des Ouvriers du Saint-Esprit, je l'ai remercié de ce travail de sauvetage.

Bien cordialement à tous.
Jacques Pensec

Documents PDF à télécharger

Programme des travaux de 2018 à 2021

Lettre à Monsieur le Maire de Quimper