Quimper - Chapelle du Saint-Esprit - Présentation

LA CHAPELLE DU SAINT-ESPRIT

La chapelle du Saint-Esprit est située en plein centre ville de Quimper, sur une colline, à 300 m, à l'est de la cathédrale. Elle est inscrite à l'inventaire des MH à la date du 21 mai 1999. Pour beaucoup d'esprits contemporains, elle est surtout connue comme étant la chapelle de l'hôpital Laënnec, avant déménagement de ce dernier en 1981.

L'imposante façade

Sa construction fut achevée en 1737. Elle était la chapelle du premier Grand Séminaire du diocèse de Quimper et de Léon, bâtiment qui forme aujourd'hui la résidence Laënnec. Propers Mérimée visita le Grand Séminaire et sa chapelle en 1834. Voici ce qu'il écrivit après son passage : «... quant à la chapelle, elle constitue une très belle illustration de la conception architecturale de l'ordre Jésuite. »

La vie de la chapelle est indissociable de celle des bâtiment adjacents : séminaire avant la révolution, prison pendant la Terreur, hôpital militaire, lieu d'hébergement d'enfants abandonnés trouvés dans le tour, de malades et de vieillards encadrés par les religieuses Augustines dans un premier temps puis par les Filles du Saint-Esprit.

En 1873, ces bâtiments deviennent l'hôpital de Quimper. Ils le resteront jusqu'en début 1985, date du dernier transfert, celui de la maternité, dans le nouvel hôpital. Ses dimensions sont imposantes pour une chapelle : L = 34,74 m ; l = 9 m ; h = 11,25 m.

Après plus de 40 ans, quasiment d'abandon, son état est alarmant et nécessite des interventions d'entreprises spécialisées : toit, charpente, vitraux pour ne parler que de l'immédiat.

La chapelle a été acquise au diocèse par l'association « Les Œuvres de Saint-Joseph ». L'association « les Ouvriers du Saint-Esprit » s'est constituée pour l'entretenir et l'animer.

Notre projet, au cours de cette première rénovation, est de donner à cette chapelle «  un toit en bon état, de restaurer le vitrail du porche et de démolir la chambre funéraire que l'hôpital avait construite dans le chœur afin qu'elle retrouve son volume intérieur. »

Découverte de l'intérieur lors de la première visite :

En ouvrant la porte d'entrée
Le côté de la chaire
Le coin de l'autel de la Vierge