Les Ouvriers du Bon Dieu en Ille-et-Vilaine

Montfort-sur-Meu - Abbaye Saint-Jacques - Historique

Fondation

L'abbaye Saint-Jacques, à Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine), a été fondée en 1152. La première église a été consacrée en 1156. Reconstruite au XIVe siècle, il subsiste de l'ancienne église abbatiale le portail d’origine inscrit aux Monuments historiques.

Colonnettes

L'abbaye fut construite par Guillaume Ier de Montfort. Lui et sa Dame Amice de Porhoët la dotèrent de ressources importantes. Y furent accueillis les Chanoines réguliers de Saint-Augustin, dont la règle, la plus austère de toutes les règles monastiques de l'époque, fut observée pendant des siècles. Un relâchement fut suivi d’une reprise en main au 17ème siècle par la congrégation de Sainte Geneviève à l’initiative de Jean de Tanouarn. L’église connut une reconstruction en style ogival rayonnant avec consécration en 1428. La Révolution marqua la fin de 638 ans de présence religieuse. Toutefois les biens sécularisés furent repris par les Ursulines de Bédée au 19ème siècle, puis reperdirent leur fonction religieuse pour être transformés en dortoirs et salles diverses. En ruine depuis l’incendie de 1976, les murs ont toutefois résisté aux intempéries, mais il y a fort à faire.

Renaissance

En cours de cession à l’Oeuvre de Saint Joseph qui s’attache à restaurer le patrimoine religieux, l'abbaye devrait être confiée très prochainement à la nouvelle association « Les ouvriers de Saint Jacques » qui commencera la restauration par la réhabilitation du portail sud et la consolidation des murs, avec pour objectif à terme la couverture de l’ensemble du bâtiment.

Portail

L’association veut relever patiemment l'abbaye, à l’aide de professionnels du bâtiment volontaires et de chantiers de bénévoles.

Un appel permanent est à cette fin fait aux donateurs, mécènes et bénévoles passionnés à l'idée de faire renaître l'une des plus anciennes abbayes de Bretagne. Ci-dessous, la carte postale du début 20ème siècle montre l’importance de l’édifice avec sa vaste toiture aujourd’hui disparue.


Montfort-sur-Meu - Abbaye Saint-Jacques